top of page

Notre Histoire

 
 

Imaginée par un groupe de quelques plongeurs, chasseurs sous-marins et pêcheurs passionnés des milieux aquatiques depuis leur plus jeune âge, l’Association de Défense des Ressources Marines (ADRM) fut créée le 8 mars 2017, sous le régime de la loi du 1er juillet 1901, pour devenir par la suite Défense des Milieux Aquatiques (DMA), en juin 2020. 

Au commencement, c’était donc un nombre réduit de pêcheurs et environnementalistes qui amorçaient ce projet d’envergure visant à la protection de l’intégralité des milieux aquatiques. Sans surprise, nos effectifs passèrent progressivement de vingt membres en 2017 à plus de cent quatre-vingts en 2021

Aujourd’hui, le nom Défense des Milieux Aquatiques reflète l’ambition d’activistes animés par le vivant, qui ont pris prestement conscience de l’équilibre fragile de l’environnement. Témoins de la dégradation précipitée de leur terrain de jeu, un constat alarmant s’impose sans équivoque : les ressources piscicoles peuplant les milieux sont en nette diminution et les exemples des différentes causes de la raréfaction des espèces ne manquent pas. Chalutages au ras des côtes, pêche intensive des juvéniles, des poissons migrateurs comme l’alose, la lamproie, le saumon, et ce en plein période de reproduction des espèces, ou encore filets et nasses barrant l’étendue des rivières. Le bilan qui s’ajoute à celui des détériorations et destruction des habitats est lourd et les conséquences sont irréversibles

Ainsi, depuis 2017 nous exploitons la voie juridique afin de défendre activement l’environnement aquatique. À ce jour nous avons d’ailleurs déposé plus de quatre-vingt recours en justice.

Pour finir, le siège social de l’association est implanté en Gironde, au 716 Vimeney Est, à ESCOUSSANS (33760). De plus, l’administration fiscale a reconnu le statut d’association d’intérêt général à DMA : toute adhésion et don sont alors fiscalement déductibles dès le premier euro.

 

Refusant toute subvention afin d’écarter les situations de dépendance, le développement de l’association est garanti grâce à ses adhérents et donateurs, qui, par leur soutien ont trouvé le moyen d’apporter leur pierre à l’édifice dans un combat en faveur de la biodiversité.

Ancre 1
pexels-diego-sandoval-4766972.jpg
bottom of page