Dans le cadre du séminaire d'élaboration du Plan National en faveur des Migrateurs Amphihalins (PNMA) organisé sous forme d'un webinaire les 21 et 22 janvier 2021, DÉFENSE DES MILIEUX AQUATIQUES a de nouveau proposé de libérer la bande marine littorale de 2 milles des filets pour protéger le retour des migrateurs amphihalins, saumons, aloses et esturgeons vers leurs rivières natales.

La pertinence du projet pourra être aisément démontrée par une mise en œuvre localisée sur une zone test comme la côte Aquitaine, avec un suivi scientifique approprié pour à la fois constater l'augmentation des géniteurs au niveau des comptages dans le bassin de l'Adour mais aussi l'augmentation de la biomasse dans la bande marine, par soulagement des nourriceries, notamment celle de poissons plats comme les turbots.

Lire le projet pilote proposé par DMA.

DÉFENSE DES MILIEUX AQUATIQUES répond aux critiques du CNPMEM et du CONAPPED.

Lire le rapport de l'IFREMER sur les prises de salmonidés en zone côtière du Pays Basque et du Sud des Landes en 2000.

Lire le rapport de l'IMA sur les prises de salmonidés migrateurs en zone côtière du Pays Basque et du sud des Landes 2001.