Jessica Salmon

Menbre du conseil d'administration

Élève-avocate de l’association, son implication à l’égard des enjeux de sauvegarde et de préservation des océans s’est cristallisé lors de sa formation supérieure au sein de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, en droit procédural et matériel interne et international, lorsqu’elle développait parallèlement une spécialisation en droit animalier au sein de l’Université de Limoges.

Sa première rencontre avec l’équipe de Défense des Milieux Aquatiques s’est réalisée autour d’un projet de loi relatif à l’abolition de la pratique du chalutage dérogatoire dans la bande littorale des trois milles. Ce projet de loi a finalement été retenu parmi les cinq lauréats du Prix Michelet, présidé par la fondation 30 millions d’amis. L’unique objectif de ce travail était de mettre en place une stratégie de sauvegarde du littoral et de l’océan à travers la prise en compte de la faune sauvage qui le compose.

D’un profil autodidacte, elle a décidé de se consacrer à la défense de l’environnement et des océans, la protection et la sauvegarde de la faune et la flore, avec la rigueur d’un technicien du droit et le dynamisme qu’empreint cette science de l’action.

Jessica Salmon